La chiropratique pour les femmes enceintes

Les Mois de grossesse

Anticiper les changement physiologiques et morphologiques de votre corps durant votre grossesse.

A aucun autre moment de la vie de la femme, le corps ne montre de façon aussi évidente sa formidable capacité d’adaptation.
Les changements physiologiques qui accompagnent la grossesse sont fascinants et permettent de créer un environnement idéal au développement du fœtus.

L’augmentation du poids

Localisé essentiellement au niveau du bas ventre, la prise de poids va modifier la posture de la femme enceinte, en déplaçant le centre de gravité vers l’avant et en augmentant la lordose lombaire.

L’augmentation du taux d’hormones

Pour augmenter l’élasticité des tissus et laisser progressivement la place adéquate à l’évolution du foetus, le corps sécrète en quantité importante la relaxine. Cette hormone va étendre petit à petit les tissus changeant ainsi la configuration du périné.

Les nouvelles contraintes physiques exercées sur les lombaires ainsi que l’hyper-élasticité des tissus peuvent être responsables d’instabilité sacroiliaque, lombo-sacrée et de tensions musculaires.

Tout ceci, peut se traduire par des douleurs ou de l’inconfort pour la future maman.

Les soins chiropratiques chez la femme enceinte :

  • Préparent le bassin pour une grossesse et un accouchement plus facile en créant un état d’équilibre dans les structures osseuses, les muscles et les ligaments pelviens.
  • Éliminent la tension sur les ligaments qui soutiennent l’utérus, diminuant ainsi la torsion (contraintes intrautérines) dans l’utérus.
  • Réduisent l’interférence affectant le système nerveux vital de la mère, système qui contrôle et coordonne tous ses systèmes et fonctions physiologiques.
  • Permettent un accouchement plus sécuritaire pour la mère, diminuant dès lors la probabilité d’une potentielle intervention.

Les soins chiropratiques chez le nourrisson :

  • Éliminent l’interférence du système nerveux de la mère, favorisant ainsi un meilleur développement de l’enfant.
  • Permettent de maximiser l’espace requis pour le développement du crâne, de la colonne et de toutes les structures osseuses en formation.
  • Favorisent un meilleur positionnement du bébé en vue de l’accouchement, ce qui en retour diminue le risque d’intervention ou de traumatisme.
2018-02-06T14:42:10+00:00